NUMEROS PARUS:

2015
2014

2013
2011
2010
2009


Présentation de la revue


JOURNAL DE MEDECINE LEGALE DROIT MEDICAL

Une revue des Éditions ESKA – Éditions ALEXANDRE LACASSAGNE

Fondateur / Founder : Pr Louis ROCHE †

Organe officiel de la Société de Médecine légale et de Criminologie de France (1957-2011) - 45, rue des Saints-Pères – 75006 PARIS

L'évolution actuelle de la médecine au sein du groupe social, la réglementation de plus en plus précise de l'activité médicale, les relations constantes entre activité médicale, organisation judiciaire et administration publique, expliquent le développement de la médecine légale et du droit médical.


Historique :

Le Journal de Médecine Légale et de Droit Médical existe depuis plus de 40 ans. C’est le Professeur Louis ROCHE qui en a été le fondateur. Cette publication est dans la lignée des manuscrits publiés par ALEXANDRE LACASSAGNE qui a su développer l’humanisme médical. Actuellement, le Journal de Médecine Légale est l’organe d’expression de la Société de Médecine Légale de France, il est la seule revue de Médecine Légale de langue française, sa diffusion est importante. Appartiennent au comité de rédaction les ¾ des professeurs de médecine légale de France. La revue publie des articles originaux et des articles visant des recherches de pointe, notamment dans le domaine de la toxicologie médico-légale, du délai post mortem. Le comité compte parmi lui des professeurs membres de l’Académie de Médecine en particulier le Professeur Etienne FOURNIER, et des élus de l’Assemblée Nationale (Professeur JARDET).


Contenu :

Cette revue a pour objet de publier des articles originaux et de publier les communications les plus intéressantes qui sont présentées devant la Société de Médecine Légale et de Criminologie de France qui se réunit une fois par mois. Ce journal publie des articles originaux dont beaucoup sont références dans les revues anglo-saxonnes. Le but de cette revue est de favoriser les jeunes auteurs, stimuler la recherche fondamentale dans le domaine de la Médecine Légale et développer l’humanisme médical.


Le Public :

Le public est essentiellement fait de médecins légistes et de médecins spécialisés dans le cadre de l’expertise du dommage corporel. Parmi le lectorat il faut compter des magistrats, des avocats pénalistes et des juristes. Un effort promotionnel doit être réalisé dans plusieurs axes vis-à-vis des étudiants en médecine non encore spécialisés et vis-à-vis des jeunes avocats.


Rédacteurs en chef :

Pr. Bernd Brinkmann, Institute of Forensic Medicine of Münster, Germany
Pr. Bertrand Ludes, Director of the Institute of Forensic Medicine of Paris, France
Pr. Daniel Malicier, Director of the Institute of Forensic Medicine of Lyon, France



Directeur de la Publication :



Serge KEBABTCHIEFF, Président Directeur Général des Editions ESKA – 12, rue du Quatre Septembre – 75002 Paris


Tél. 33 (1) 42 86 55 65 – Fax 33 (1) 42 60 43 35
 

Fabrication :

AGPA Editions* – 4, rue Camélinat – 42000 Saint-Etienne

Tél. 33 (4) 77 43 26 70 – Fax 33 (4) 77 41 85 04
Marie-Thérèse SOULAS
 : Secrétariat 

* une filiale des Editions ESKA

 
Editions ESKA - 12 rue du Quatre Septembre - 75002 Paris
Tél. (33) (1) 42 86 55 65 - Fax 33 (1) 42 60 45 35
Marise URBANO : Maquettiste 

 

 

RECOMMANDATIONS AUX AUTEURS


MANUSCRIT


Tout manuscrit, sollicité ou non est soumis anonymement pour avis au comité de lecture, qui peut refuser l’article ou proposer les modifications qui lui paraissent nécessaires. Les lecteurs, au nombre de deux, sont choisis au sein du comité de publication, mais en cas de nécessité, il peut être fait appel à des lecteurs extérieurs à ce comité. En cas de désaccord entre les deux lecteurs le rédacteur en chef tranchera éventuellement après avoir pris l’avis d’un troisième lecteur.

Le texte sera dactylographié en 3 exemplaires à double interligne, recto seulement, à raison de 25 lignes par page.



Nous recommandons les limites suivantes en fonction de la catégorie d’article :


 – Maximum de 20 pages pour les articles originaux et les revues de la littérature.

– 10 pages maximum pour les notes techniques et 5 pages maximum pour les cas cliniques.

Les pages sont numérotées en haut à droite.

La première page comportera le titre et/ou le sous-titre de l’article, les initiales des prénoms, les noms des auteurs, l’indication et l’adresse complète de l’organisme (laboratoire, hôpital, université, etc.) où a été réalisé le travail, ainsi que l’adresse complète de l’auteur à qui seront envoyés les épreuves à corriger, les tirés à part, et toute correspondance.

Des mots-clés, en français et en anglais, seront suggérés par les auteurs.

Le texte de l’article commencera en page deux. Il est fortement recommandé d’observer le plan classique : introduction, matériel et méthodes, résultats, discussion, conclusion. Les sous-titres de même valeur seront signalés d’une façon identique. Les abréviations internationales connues peuvent être utilisées.

En ce qui concerne les termes peu courants, il faudra signaler leur signification entre parenthèses, la première fois qu’ils apparaîtront dans le texte. Les définitions peuvent être réunies dans un glossaire.

Les noms des auteurs cités dans le texte devront être suivis, entre parenthèses, d’un numéro de renvoi à la bibliographie.

Un bref résumé, ne dépassant pas 10 lignes, devra obligatoirement être joint au manuscrit. Le résumé en anglais sera fourni par l’auteur (avec la traduction du titre de l’article). À défaut, l’auteur devra accepter la traduction effectuée par la rédaction.

Il est indispensable qu’une version informatisée de l’article proposé soit adressée à l’e-mail suivant : agpaedit@wanadoo.fr

Merci de mentionner l’adresse e-mail de l’auteur principal.



BIBLIOGRAPHIE


 Les références bibliographiques seront classées par ordre alphabétique et pour un même auteur, par ordre chronologique. Elles seront numérotées et comporteront :

– Les références d’articles dans l’ordre : le nom et les initiales des prénoms des auteurs, le titre exact dans la langue originale, le nom du journal suivant la nomenclature internationale de l’Index Médicus, l’année de parution, le tome, la première et la dernière page de l’article.

Exemple :

Debarge A., Marquet L.A. - Lésions histologiques hépatiques chez les toxicomanes décédés, J. de Méd. Lég., 1982, 25, 4, 527-531.

Les références de livres comportent dans l’ordre : les noms et initiales des prénoms des auteurs, le titre du livre, l’identification de l’éditeur (nom et ville), l’année de parution, et éventuellement la ou les pages citées. 

 

Il est fortement recommandé de limiter à 20 le nombre de références.



ILLUSTRATIONS


L’iconographie doit être limitée au strict nécessaire.

Chaque document devra être identifié par un numéro :

• les tableaux seront numérotés en chiffres romains, les figures en chiffres arabes ; ils feront l’objet d’un renvoi dans le texte ;

• les graphiques et schémas seront fournis soit au format original, soit en réduction photographique. Ils devront être directement reproductibles et fournis sur papier blanc ou sur calque.

Toutes les illustrations doivent comporter une légende détaillée fournie sur une feuille séparée.



REMERCIEMENTS


Ils ne figurent pas dans le corps même de l’article, mais sont individualisés sur la dernière page de l’article, qui comprend également les indications de subventions éventuellement accordées aux auteurs.

ADRESSER TOUTE CORRESPONDANCE à la rédaction de la revue : Éditions AGPA, 4, rue Camélinat, 42000 Saint-étienne, France.