Journal de Gestion et d'Économie Médicales

Derniers numéros de cette revue :

-->
-->
NUMEROS PARUS:
 


Présentation de la revue

JOURNAL DE GESTION ET D’ECONOMIE MEDICALES

Evaluation des pratiques et des organisations de santé

Le Journal de Gestion et d’Economie Médicales est un journal de recherche appliqué en économie de la santé, en gestion des systèmes et des politiques de santé et en évaluation médicale et économique.

L’Economie et la gestion de la santé sont des disciplines dont l’importance croît avec la crise économique, les déficits des systèmes de sécurité sociale et les réformes successives de notre système de santé.
Ces sciences intéressent les responsables des équilibres financiers du système de santé et par conséquent les gestionnaires des hôpitaux et d’organismes de sécurité sociale, mais aussi tous les prescripteurs de soins. De plus, les professeurs d’économie, de gestion et de santé publique spécialisés en économie de la santé jouent un rôle important. La collaboration entre économistes, médecins et gestionnaires des organisations de santé et de protection sociale est une nécessité. Les équipes de recherche en économie de la santé, en gestion, management, politique des systèmes de santé, santé publique sont de plus en plus nombreuses.
Le Journal de Gestion et d’Economie Médicales a essentiellement pour but d’être l’organe de liaison entre ces différents groupes. Il permet ainsi aux responsables médicaux, aux politiques, aux gestionnaires de prendre en compte les aspects économiques du système de santé français qui tient une place à part entière dans le contexte international des organisations de santé. Le Journal d’Economie Médicale est la seule publication du monde francophone qui réponde à un besoin des professionnels de santé impliqués dans la recherche sur les systèmes de santé, des équipes de recherche publiques et privées en économie de la santé, en gestion, en santé publique et des organismes de statistiques et/ou de recherche des instances gouvernementales des pays francophones.
Le Journal de Gestion et d'Economie Médicales est une publication ouverte sur le monde francophone, notamment en Europe et en Afrique du Nord, seul vecteur de communication entre les systèmes santé du Nord et du Sud.
Les principaux thèmes traités sont : politique de santé, médicament, évaluation économique des nouvelles technologies, économétrie biomédicale, évaluation des soins, systèmes de santé (étrangers et français), réseaux de soins, coût des maladies, approche internationale de la santé, Programme de Médicalisation des Systèmes de Santé, gestion publique et privée en santé, assurance maladie, méthodes de recherche en économie de la santé, en gestion et en évaluation des systèmes de santé.
 
Rédacteur en Chef 
Professeur Catherine QUANTIN, Service d’Informatique Médicale et Biostatistique, CHU de Dijon, Hôpital Du Bocage, BP 77908,
21079 Dijon Cedex
 
Rédacteurs en Chef Adjoints 
Jean-Paul DOMIN, Regards (EA 6292), Université de Reims Champagne-Ardenne, UFR de sciences économiques, sociales et de gestion, 57bis rue Pierre-Taittinger, 51096 Reims Cedex
Etienne MINVIELLE, CERMES, 80 rue du Général Leclerc, Pavillon de la force 6, 94276 Le Kremlin Bicêtre Cedex
 
Rédacteur en Chef Honoraire 
Professeur Cyrille COLIN, Hospices Civils de Lyon, 162 avenue Lacassagne, 69424 Lyon Cedex 03
 
Responsables des rubriques
Economie de la santé (Jean-Paul Domin, Philippe Batifoulier, Robert Launois)
Gestion (Etienne Minvielle, Christophe Baret, Thierry Nobre)
Analyse des pratiques médicales (Catherine Quantin, Magali Pirson, François-André Allaert, Pierre Marès)
 
COMITÉ ÉDITORIAL (CE)
BARET Christophe (Aix Marseille Université), BATIFOULIER Philippe (Univ. Paris X), CLAVERANNE Jean Pierre (IFROSS, Lyon), CLOSON Marie Christine (INFM, Belgique), DAURES Jean Pierre (MCU PH, Nîmes), DE KERVASDOUE Jean (CNAM), De POUVOURVILLE Gérard (ESSEC Business School, Cergy Pontoise), DERVAUX Benoît (CRESGE, Lille), FLAHAULT Antoine (EHESP, Rennes), GADREAU Maryse (Fac. Sc. Eco. Gestion, Dijon), JUSOT Florence (Univ. de Rouen), KIMBERLY John (Wharton School, USA), LE GALES Catherine (Hôp. Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre), LE PEN Claude (Univ. Paris Dauphine), LEVEQUE Alain  (Univ. Libre de Bruxelles), MALIK Anne Marie (PROAHSA, Sao Paulo), MOATTI Jean-Paul (Aix-Marseille Université), MOISDON Jean-Claude (Ecole des Mines, Paris), MOSSE Philippe (LEST, Aix-Marseille Université), NOBRE Thierry (EM Strasbourg), PACCAUD Fred (Univ. Lausanne, Suisse), ROBINSON James C (BCHT, Univ. de Californie, Berkeley), ROCHAIX Lise (Haute Autorité de Santé, St-Denis-la-Plaine), RODWIN Victor (New York University), SICOTTE Claude (Fac. de médecine, Montréal), ZARDET Véronique (ISEOR, Ecully)
 
COMITÉ SCIENTIFIQUE ET DE REDACTION (CSR)
ABECASSIS Philippe (CEPN, Univ. Paris 13 Sorbonne Paris Cité), AEGERTER Philippe (Santé Publique, Paris), ALLAERT François André (CENBIOTECH, Dijon), ALLEMAND Hubert (CNAMTS, Paris), AMALBERTI René (HAS, Saint-Denis La Plaine), ASTAGNAU Pascal (EHESP, Rennes), AULAGNER Gilles (Hôp. Neuro-Cardiologique, Lyon), AURAY Jean Paul (LASS, Villeurbanne), BERESNIAK Ariel (Data Mining Intern. SA, Suisse), BERTRAND Dominique (ENSP, Rennes), BLUM Georges Fabrice (Univ. Haute Alsace), BOIDIN Bruno (CLERSE, Univ. Lille 1), BRECHAT Pierre Henri (EHESP), BURON Catherine (HCL, Lyon), CHAPUIS François (HCL, Lyon), CHATELIER Gilles (AP HP Hôp. Européen Georges Pompidou, Paris), CORVEZ Alain (Agence régionale d’hospitalisation, Montpellier), D’ALCHE GAUTIER Marie Josée (CHU Côte de Nacre, Caen), DOMENIGHETTI Gianfranco (Univ. della Svizzera Italiana, Suisse), DUHAMEL Gilles (IGAS, Paris), DUMOND Jean Paul (Univ. Paris XII), DURAND ZALESKI Isabelle (Hôp. H. Mondor, Créteil), FABRY Jacques (Lab. d’hygiène, Lyon), FERMON Béatrice (Univ. Paris Dauphine), FONTAINE Alain (Fac. Méd. Xavier Bichat, Paris), FRENKIEL Jérôme (Groupe Hosp. Cochin - St Vincent de Paul, Paris), FRESSON Jeanne (CHU, Nancy), GANNE Christell (HCL, Lyon), GARRIGUES Bernard (CHU, Aix-en-Provence), GATSONIS Constantine (Brown Univ. USA), GAUBERT Yves (Fédération hosp. de France, Paris), GAUTIER Christophe (Univ. Pays de l’Adour), GERBAUT Laurent (Hôtel-Dieu, Clermont-Ferrand), GOMEZ Marie Léandre (ESSEC Business School, Cergy-Pontoise), GRENIER Corinne (Euromed Management, Marseille), GROUCHKA Cédric (Hôtel Matignon, Paris), JOEL Marie Eve (Univ. Paris Dauphine), KOHLER François (UHP, Nancy), LACRONIQUE Jean François (Univ. Paris XII), LAUDE Laetitia (EHESP, Rennes), LEBRUN Louis (Ministère de la Santé, Paris), LE CORROLLER SORIANO Anne Gaelle (UMR912-SEAS, Marseille), LE GOASTER Corinne (Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, Paris), LHOSTE François (LIRAES, Univ. Paris Descartes), LOMBRAIL Pierre (Président de la Société Française de Santé Publique), MARES Pierre (CHU, Nimes), MARTY Michel (CNAMTS, Paris), MAYEUX Daniel (Unicancer, Nancy), MEGERLIN Françis (LIRAES, Univ. Paris Descartes), METRAL Pierre (ATIH Santé, Lyon), MICHEL Philippe (Hôpital Pellegrin, Bordeaux), MIZRAHI Arié (ARgSES, Bourg-la-Reine), NISAND Gabriel (CHRU, Strasbourg)
OBERLIN Philippe (Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, Paris), PASCAL Christophe (IFROSS, Université Lyon 3), PERRIER Lionel (Centre Léon Bérard, Lyon), PIRSON Magali (Univ. Libre de Bruxelles), RIOU Françoise (CHU Pontchaillou, Rennes), RIOU FRANCA Lionel (REES France, Paris), ROLAND Olivier (EHESP, Rennes), SAINTOYANT Valérie (Adoma), SALMI Rachid (ISPED Bordeaux 2), SAULEAU Eric (CHRU, Strasbourg), SAVALL Henri (ISEOR, Ecully), SCHOTT Anne Marie (CHU, Lyon), SEGOUIN Christophe (Hôp. Lariboisière, Paris), STEUDLER François (UNISTRA, Strasbourg), TABOULET Florence  (UFR de Sciences Pharmaceutiques - Droit Pharmaceutique et Economie de la Santé, Toulouse)
TABUTEAU Didier (Chaire Santé IEP de Paris), TAHADMAJY Ayden (ANAP, Paris), TEIL Alice (IFROSS, Lyon), TOUZET Sandrine (HCL, Lyon), TROMBERT Béatrice (Hôp. St Jean Bonnefonds, St-Etienne), VALETTE Annick (IAE de Grenoble), VENTELOU Bruno (INSERM, Aix-Marseille Université), VIDEAU Yann (Erudite, Univ. Paris-Est Créteil), VINOT Didier (Univ. Jean Moulin Lyon 3), WAELLI Mathias (EHESP, Rennes)
 
Directeur de la Publication :

Serge KEBABTCHIEFF, Président Directeur Général des Editions ESKA – 12, rue du Quatre Septembre – 75002 Paris
Tél. 33 (1) 42 86 55 65 – Fax 33 (1) 42 60 43 35
 
Fabrication :
AGPA Editions* – 4, rue Camélinat – 42000 Saint-Etienne

Tél. 33 (4) 77 43 26 70 – Fax 33 (4) 77 41 85 04
Marie-Thérèse SOULAS
 : Secrétariat 
 
* une filiale des Editions ESKA

 
Editions ESKA - 12 rue du Quatre Septembre - 75002 Paris
Tél. (33) (1) 42 86 55 65 - Fax 33 (1) 42 60 45 35
Marise URBANO : Maquettiste 
 
 
RECOMMANDATIONS AUX AUTEURS
 
Objectifs de la revue
Le Journal de Gestion et d’Économie Médicales est un journal de recherche appliquée en économie de la santé, en gestion des systèmes et des politiques de santé et en évaluation médicale et économique.
La revue publie huit fois par an, à partir de manuscrits adressés à la rédaction, en langue française et anglaise, des éditoriaux, des articles originaux, des mises au point, des articles méthodologiques, des lettres à l’éditeur, des notes d’information et de la correspondance.
La rédaction du Journal de Gestion et d’Économie Médicales a établi avec les éditions ESKA un contrat lui laissant la liberté éditoriale complète dans les conditions fixées par la rentabilité du journal.
 
 
Rubriques
Les articles originaux relèvent de trois catégories :
1 – Les articles qui présentent des informations importantes et nouvelles sur des études pragmatiques ou expérimentales. Ils sont exigés sous la forme suivante : titre, résumé, introduction, matériel et méthodes, résultats, discussion, conclusion, références. Une attention particulière doit être portée à la méthodologie utilisée et en particulier aux calculs statistiques pour lesquels une expertise est systématiquement faite. Ils n’excèdent pas 12 pages et 30 références.
2 – Les articles méthodologiques portent sur l’évaluation des méthodes et des procédures d’analyse utilisées dans le domaine de la santé. Ils ne nécessitent pas de résumé et de mots-clés.
3 – Les analyses économiques, sociologiques, éthiques et philosophiques relatives aux systèmes de Santé. Elles peuvent prendre un format différent des articles précédents, elles n’excèdent pas 14 pages et 60 références.
Les mises au point sont des revues générales apportant une synthèse des données disponibles et un éclairage critique des sujets d’actualité. Les données personnelles ne peuvent constituer le fond même de l’article. Elles n’excèdent pas 14 pages et 60 références.
Les analyses et compilations statistiques sont relatives aux indicateurs du système de santé et à leur régulation. Ce type d’analyse peut être présenté selon un plan différent de celui des articles précédents.
Les lettres à l’éditeur permettent de présenter des résultats originaux sous une forme concise, de façon à obtenir une publication rapide. Elles n’excèdent pas 40 lignes et 3 références.
Les notes d’information permettent de présenter une étude de cas avec discussion ou une question théorique documentée. Elles sont exigées sous la forme suivante : titre court (moins de 100 caractères), auteurs (nom, initiales du prénom) limités à trois. Elles ne comprennent ni résumé ni mots-clés. Elles n’excèdent pas 4 pages et 5 références.
Les éditoriaux expriment l’opinion et l’expérience personnelle d’un auteur ou d’une équipe sur un sujet donné. Ils n’excèdent pas 4 pages et 10 références.
La correspondance a pour objectif de répondre à une publication récente, pour la confirmer ou la contester.
Le comité de rédaction, dans le but de favoriser l’indexation des articles proposera à l’auteur la rubrique dans laquelle figurera l’article.
 
 
Généralités
Les articles proposés ne doivent pas être ou avoir été soumis à une autre revue. Tout manuscrit, sollicité ou non, est soumis anonymement pour avis au comité de lecture, qui peut refuser l’article ou proposer les modifications qui lui paraissent nécessaires. Les lecteurs dont l’identité ne peut être révélée aux auteurs sont au nombre de deux et sont choisis au sein du comité scientifique et du comité de rédaction, et en cas de nécessité, il peut être fait appel à des lecteurs extérieurs à ce comité.
Après lecture, effectuée dans un délai de 8 à 10 semaines environ, le manuscrit est refusé d’emblée ou refusé pour non-conformité aux instructions, accepté tel quel ou sous réserve de modifications. Dans ce dernier cas, les auteurs doivent renvoyer dans le mois suivant le manuscrit corrigé, accompagné d’une lettre répondant point par point à chaque remarque des lecteurs. Un changement de rubrique peut aussi être demandé aux auteurs.
Pour les articles qui sont définitivement acceptés pour publication, les auteurs sont invités à remettre les manuscrits sous forme de disquette accompagnée d’un exemplaire papier. Un jeu d’épreuves du texte imprimé est renvoyé à l’auteur principal pour correction et renvoi à la rédaction dans les 48 heures. Les manuscrits ne sont pas rendus et deviennent la propriété du journal. Les auteurs s’engagent à demander à l’éditeur l’autorisation de reproduire tout ou partie de l’article pour une autre publication.`

Considérations éthiques et légales
Tous les textes présentés doivent obéir aux recommandations éthiques de la déclaration d’Helsinki. Toute étude prospective pouvant poser un problème d’éthique nécessite, dans le cadre de la loi Huriet, l’avis d’un Comité consultatif de protection des personnes dans la recherche biomédicale (CCPPRB).
Les auteurs attestent que le texte n’a pas été publié ailleurs ni soumis simultanément à un autre journal.
L’utilisation de tableaux ou de figures empruntés à une autre publication nécessite l’indication de sa provenance dans la légende et l’autorisation écrite de l’auteur et de l’éditeur.
Les auteurs doivent éviter toute indication qui pourrait lever l’anonymat des malades : nom, prénom, nom de l’hôpital.
 
 
Présentation des manuscrits
Les articles sont à adresser en trois exemplaires au secrétariat de rédaction. Deux exemplaires ne doivent comporter sur la page de garde que les titres français et anglais et les mots-clés afin de respecter l’anonymat.
La page de titre (première page) comportera le titre de l’article en français et en anglais, le nom du ou des auteur(s) avec l’institution et l’adresse, ainsi que l’adresse complète de l’auteur à qui seront envoyées les épreuves à corriger et toute correspondance. Le titre ne doit pas dépasser 50 caractères.
Le résumé et les mots-clés seront placés sur la deuxième page. Le résumé ne doit pas dépasser 250 mots. Il devra être rédigé en français et en anglais et indiquer clairement l’objectif, la méthode, les résultats les plus importants avec les données numériques et la conclusion de l’étude. Cette page comportera aussi une série de mots-clés (5 au maximum) en français et en anglais.
L’article (troisième page) doit être dactylographié en double interligne, recto seulement, avec une police de caractère de taille 10 ou 12 et des marges de 3 cm. Les pages doivent être numérotées en haut et à droite.
Les tableaux et figures doivent être limités au strict nécessaire. Ils doivent être fournis sur des pages indépendantes (un tableau ou une figure par page). Les tableaux sont dactylographiés en double interligne sans ligne verticale et comportant un numéro (chiffre romain) et un titre complet. Les figures (graphiques ou schémas) ne doivent être utilisées que lorsqu’elles sont nécessaires à la clarté de l’exposé. Toutes les figures doivent comporter une légende détaillée fournie sur une feuille séparée. Les figures sont numérotées (chiffre arabe).
Les références sont classées dans l’ordre de leur citation et seront numérotées. Le numéro dans le texte sera placé entre crochets. Les références seront rédigées selon la convention de Vancouver :
• Référence d’un article de périodique : s’il y a plus de six auteurs, seuls les trois premiers seront cités suivis de « et al. ». Le nom des auteurs (la première lettre en majuscule) est suivi des initiales des prénoms en majuscules, contiguës et sans point intercalaire, et d’une virgule. Le dernier nom est suivi d’un point. Le titre de l’article est suivi d’un point. Le nom de la revue est indiqué en abrégé selon l’Index Medicus. Il n’est pas suivi d’un point. Après le nom de la revue, l’année de publication est suivie d’un point virgule. Puis le numéro du tome ou volume est suivi de deux points. Enfin, la première page de l’article est séparée par un tiret de la dernière page.
Exemple :
Weinstein MC, Stason WB. Foundations of cost-effectiveness analysis for health and medical practices. N Eng J Med 1977;296:716-21.
• Référence d’un livre : la référence d’un livre doit comporter dans cet ordre : le nom des auteurs, le titre du livre en italique, le numéro de l’édition (sauf si première édition), la ville de la maison d’édition, le nom de la maison d’édition, l’année de l’édition et le nombre de pages ou les pages exactes à consulter.
Exemple :
Huguier M, Maisonneuve H, Benhamou C, et al. Les références. Dans : La rédaction médicale. De la thèse à l’article original. Paris : Doin Éditeurs. 1992:105-18.
 
Les remerciements seront individualisés sur la dernière page de l’article, qui comprend également les indications de subventions éventuellement accordées aux auteurs.
 
Les manuscrits doivent être envoyés au secrétariat de l’éditeur :
Editions ESKA - Marise URBANO, 12, rue du Quatre-Septembre - 75002 PARIS
Tél. : 01 42 86 55 65 - Fax : 01 42 60 45 35 - agpaedit@wanadoo.fr