DS2014543 Art. Retour sur le sort réservé au corps des enfants mort-nés…

€9.48
Type d'édition : Papier
Quantity
Add to wishlist

Résumé

 

Par un arrêt rendu le 12 juin dernier, la Cour européenne condamne la Croatie pour avoir éliminé le corps d’un enfant mort-né avec des déchets hospitaliers sans en aviser les parents. La réalité de l’atteinte portée au droit au respect de la vie privée et familiale des parents ainsi que l’absence de toute justification de cette atteinte étaient en l’espèce incontestables. En revanche, la portée de cette décision demeure incertaine : est-il désormais impossible de recourir au procédé d’élimination des déchets hospitaliers pour les corps des enfants mort-nés ?

MOTS-CLÉS Déchets hospitaliers, corps, enfant mort-né, vie privée et familiale.

9782747224277
30 Items
New

16 other products in the same category:

Availability: 30 In Stock

This article intends to celebrate thirty years of Myriam, this amazing ad campaign that moved the France of 1981 alone, revealing the underside of the eponymous model, according to promise more and more daring: "On September 2, take off the top" "on September 4, I remove the bottom" ... in replaying with care and passion striptease Myriam, the article will show that, thirty years later, this gesture is eternal because with Myriam, there are always below to below. This amazing yarrow advertising allows us to approach (but not to know) the hidden springs of teasing seductions of advertising and commercial curiosity.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website