Les entreprises cibles sont-elles sous-performantes avant l'OPA ? [extrait BMI 91]

Allani Ghassen
En Savoir Plus

47,39 €

BMI91-1097150

Version numérique PDF

Ce papier fournit un examen détaillé de l'hypothèse du remplacement des dirigeants inefficients associée à la motivation disciplinaire des prises de contrôle. Il analyse la performance boursière à long terme d'un échantillon d'entreprises françaises cibles d'OPA ou d'OPE (OPA|E) sur la période 1985-2002. L'analyse se concentre également sur des sous-échantillons où les prises de contrôle sont susceptibles d'être disciplinaires. Dans l'ensemble, la motivation disciplinaire n'apparaît pas comme une explication prédominante des prises de contrôle. Toutefois, nos résultats ne sont pas incompatibles avec l'idée que certaines OPA|E sont réalisées pour éliminer les dirigeants inefficients, notamment les offres considérées comme amicales. Ces dernières, contrairement aux offres hostiles et à ce qui a été avancé par Morck, Shleifer et Vishny (1988), sont en fait des offres disciplinaires destinées à des dirigeants incompétents, dans l'incapacité de riposter.

Auteurs :Allani Ghassen
Extrait de la revue BMI 91

No customer comments for the moment.

Write your review

Les entreprises cibles sont-elles sous-performantes avant l'OPA ? [extrait BMI 91]

Les entreprises cibles sont-elles sous-performantes avant l'OPA ? [extrait BMI 91]

Write your review