BT2014531 Art. Evaluation du facteur de comportement de structures en portique en béton armé en utilisant l'analyse…

€9.48
Type d'édition : Papier
Quantity
Add to wishlist

Résumé

 

Le facteur de comportement, R (noté q dans le code parasismique européen, l’Eurocode 8), appelé aussi facteur de réduction, est introduit dans les codes parasismiques pour réduire les forces élastiques de dimensionnement obtenues à partir d’une analyse élastique linéaire afin de tenir compte de la capacité dissipative hystérétique de la structure par déformations plastiques au cours d’un événement sismique. Les codes parasismiques attribuent une valeur forfaitaire unique à ce facteur en fonction du système de contreventement de la structure et de ses matériaux constitutifs. Le présent article a pour but d’évaluer le facteur de comportement de structures en portique en béton armé sur la base de critères de ruine préalablement définis en utilisant l’analyse statique non linéaire en poussée progressive (analyse pushover). L’étude est menée en considérant trois portiques plans en béton armé d’élancement différent. Ils ont le même nombre de travées mais un nombre de niveaux différent. Il s’agit d’un portique élancé à 9 niveaux, d’un autre moyennement élancé à 6 niveaux et d’un troisième de faible élancement avec 3 niveaux. Il ressort de cette étude que la valeur du facteur de comportement dépend entre autres de l’élancement de la structure, paramètre non pris en compte dans les codes parasismiques. Ainsi, sa valeur est d’autant plus faible que l’élancement est important.

9782747224031
29 Items
New

16 other products in the same category:

Availability: 30 In Stock

The introduction of international practices in Vietnam's management seems to stumble on some cultural behavior. Rather than examine a hypothetical change in values​​, it is to understand the idea that actors have of the place of the individual and his relation to others in the Vietnamese context. From a comparison line by line of a code of business ethics and its Vietnamese translation, we will highlight in this article two very different conceptions of the relationship to the world and good governance. It is from this understanding of the differences between these two cultural worlds that companies could adapt their management practices to local conditions.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website