Consulter le Numéro 40 Agrandir

Consulter le Numéro 40

En Savoir Plus

28,44 €

SKU-1057

La Revue Internationale de Psychosociologie (RIP) opère dans le cadre du Paradigme Épistémologique Constructiviste Radical (PECR), c’est-à-dire que la ligne éditoriale considère chaque chercheur comme produisant des connaissances qui participent à la construction d’une représentation de la réalité. Celle-ci demeure partielle, provisoire, située et contextualisée, jusqu’à ce qu’une nouvelle représentation la complète ou la modifie. Dans ce cadre de relativité, la revue fait donc en sorte de multiplier au sein du même dossier, les approches employant des grilles différentes : psychosociologie, sciences de gestion et sciences économiques. Différentes grilles professionnelles : responsables publics, managers privés ; hauts responsables, managers de proximité. Et surtout deux types de connaissances : articles orthodoxes contribuant à la connaissance académique et retours d’expérience contribuant à la connaissance ordinaire. Les thèmes concernent les structures organisationnelles, étudiées par la théorie des organisations et les sciences de gestion, qu’il s’agisse de multinationales ou de Pme, de grands hôpitaux ou de petites associations. Mais au sein de ces organisations, les thèmes allouent de préférence leur attention aux processus transversaux interactifs, impliquant l’environnement psychique interne des acteurs (processus réflexes, émotionnels, compassionnels ou représentationnels) et l’environnement organisationnel externe (processus juridiques, économiques et financiers). Cette interaction impacte trois plans : les plans micro, méso et macro. Au niveau micro, ce sont les interactions de l’environnement interne de l’acteur avec ceux des autres acteurs qui sont envisageables. Au niveau méso, ce sont les interactions de l’environnement interne de l’acteur avec l’institution et l’organisation qui sont envisageables. Au niveau macro, ce sont les interactions de l’environnement interne de l’acteur avec le politique, les Nations et les phénomènes mondiaux, qui sont envisageables.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Consulter le Numéro 40

Consulter le Numéro 40

Donner votre avis