AN2012334 PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT Agrandir

AN2012334 PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT

En Savoir Plus

9,48 €

Résumé

En France, la prévalence des varices des membres inférieurs est de 20 à 35% dans la population générale et plus de 600 000 personnes sont sous traitement anti-vitamine K (AVK), pour pathologie cardiaque ou maladie thrombo - embolique veineuse, soit 1% de la population générale. Plus globalement, les principaux anticoagulants utilisés en France sont les héparines de bas poids moléculaire (HBPM), le fondaparinux, les AVK, les inhibiteurs directs de la thrombine ou du facteur Xa. Objectif : Définir les particularités de la sclérothérapie chez le patient sous anticoagulant. Méthodes : Recherche bibliographique sur les banques de données électroniques principales (PubMed, MEDLINE, EMBASE) élargie à une recherche électronique et manuelle d’abstracts de conférences, d’ouvrages et d’articles de revues non indexées sur ces banques. Consultation de recommandations et de consensus d’experts. Conclusion : La sclérothérapie chez le patient sous anticoagulant suppose que l’indication ait été au préalable bien pesée, tenant compte en particulier des comorbidités et de l’évaluation globale et individuelle du rapport bénéfice risque. Sous ces conditions, la sclérothérapie est une technique sûre qui, au même titre que l’ablation thermique, est à privilégier par rapport à la chirurgie. Son efficacité ne semble pas être modifiée par des doses prophylactiques d’anticoagulant. Il est en revanche possible que les anticoagulants, administrés à doses curatives, diminuent l’efficacité de la sclérothérapie et, sans en empêcher le succès, obligent à augmenter les doses de sclérosants. Des études contrôlées randomisées devront être réalisées car les données factuelles font défaut.

Mots-clés :

sclérothérapie, varices, anticoagulants, héparines, antivitamines K, thrombophilie.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

AN2012334 PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT

AN2012334 PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT

Donner votre avis