DS2014638 Art. Du rat "schizophrène" à l'enfant hostile : le développement de la rispéridone et son application… Agrandir

DS2014638 Art. Du rat "schizophrène" à l'enfant hostile : le développement de la rispéridone et son application…

En Savoir Plus

9,48 €

Résumé

 

La rispéridone, un neuroleptique atypique, est couramment associée dans la recherche et la pratique clinique au traitement de l'agressivité chez les enfants. L'histoire du développement de ce psychotrope suggère que son potentiel d'action est ancré, depuis son origine, dans le traitement d'une symptomatologie qu'on ne peut réduire à la schizophrénie. En plaçant l'agitation au sein du « spectre d'activité neuroleptique » développé comme modèle expérimental de troubles psychotiques, les manifestations d'agression sont devenues une dimension cardinale de son application pratique. L'effet « spécifique » de la rispéridone sur l'agressivité, couplé à l'absence professée d'effets secondaires a été le vecteur principal de l'usage de ce médicament auprès des enfants. Au-delà d'expériences cliniques anecdotiques, les essais ouverts et en double insu n'ont cessé d'étendre l'usage de la rispéridone auprès de clientèles juvéniles présentant des comportements agressifs, ouvrant ainsi la porte à un emploi hors indication fondé sur la réduction de l'agression au rang de symptôme générique.

MOTS-CLÉS : Jeune, neuroleptique, agressivité, pharmacothérapie, rispéridone.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

DS2014638 Art. Du rat "schizophrène" à l'enfant hostile : le développement de la rispéridone et son application

DS2014638 Art. Du rat "schizophrène" à l'enfant hostile : le développement de la rispéridone et son application

Donner votre avis