MANUEL ESKA de L’ANGLAIS DES AFFAIRES Agrandir

MANUEL ESKA de L'ANGLAIS DES AFFAIRES

En Savoir Plus

Public
des lycées des sections économiques et des BTS et tout public qui cherche à comprendre le fonctionnement du monde de l’économie

Resumé
”…while without grammar very little can be conveyed, without vocabulary nothing can be conveyed.” D.A. Wilkins La connaissance de l’anglais étant une obligation dans le monde des affaires, l’anglais des affaires, Editions ESKA,Comprendre et se faire comprendre est un ouvrage qui s’adresse aussi bien aux étudiants engagés dans des études qui demandent une solide connaissance de la langue de la finance et de l’économie qu’aux professionnels et au grand public qui ont besoin de rafraîchir, consolider, enrichir et tester leurs connaissances de l’anglais utilisé dans le monde de l’entreprise, de la banque, de la Bourse et de l’immobilier. Une attention toute particulière a été portée au travail sur la langue, à la consolidation, à l’enrichissement et à l’évaluation du vocabulaire courant comme du vocabulaire technique. Pour comprendre et se faire comprendre, il faut aussi avoir maîtrisé les grands principes du fonctionnement de la langue anglaise. C’est la raison pour laquelle, en fin d’ouvrage, un précis grammatical est proposé. Cet ouvrage a été également conçu comme outil de travail personnel. C’est dans cette perspective qu’ont été incluses les parties suivantes : Conseils méthodologiques - Évaluation prospective dont l’objectif est un repérage des lacunes afin de bien cibler le travail - Évaluation de la compréhension de l’écrit, le support étant des textes relatifs aux questions économiques de l’heure empruntés à la presse anglosaxonne - Plusieurs tests d’évaluation de la connaissance du vocabulaire technique et des structures utiles dans les situations de communication orales et écrites. Ces tests sont suivis de propositions de corrigés à ne consulter que pour vérification. Outre le lexique de grande fréquence du monde des affaires présenté presque exclusivement en contexte, cet ouvrage offre également des conseils pratiques : Comment rendre compte d’une réunion - Comment composer un CV - Comment rédiger une lettre commerciale, une lettre de candidature à un emploi - Comment répondre à une annonce, se comporter dans un entretien d’embauche - Comment téléphoner. Par leurs professions, les auteurs ont une solide connaissance des difficultés que rencontre un francophone dans l’apprentissage et la pratique de la langue anglaise. Arnold Grémy, inspecteur général honoraire, ancien doyen de l’inspection générale des langues vivantes, a assuré la coordination de l’ouvrage Pascal Clottes, professeur agrégé en CPGE Laure Nafissi-Geschwind, professeur agrégé en CPGE Laurent Ollier, professeur agrégé en CPGE Vanessa Packard, professeur agrégé Michel Van der Yeught, maître de conférences, spécialiste de l’anglais financier George Mutch, anglophone, professeur agrégé en CPGE, a veillé à la qualité de la langue.


Plus de détails

33,18 €

9782747214933

Public
des lycées des sections économiques et des BTS et tout public qui cherche à comprendre le fonctionnement du monde de l’économie

Resumé
”…while without grammar very little can be conveyed, without vocabulary nothing can be conveyed.” D.A. Wilkins La connaissance de l’anglais étant une obligation dans le monde des affaires, l’anglais des affaires, Editions ESKA,Comprendre et se faire comprendre est un ouvrage qui s’adresse aussi bien aux étudiants engagés dans des études qui demandent une solide connaissance de la langue de la finance et de l’économie qu’aux professionnels et au grand public qui ont besoin de rafraîchir, consolider, enrichir et tester leurs connaissances de l’anglais utilisé dans le monde de l’entreprise, de la banque, de la Bourse et de l’immobilier. Une attention toute particulière a été portée au travail sur la langue, à la consolidation, à l’enrichissement et à l’évaluation du vocabulaire courant comme du vocabulaire technique. Pour comprendre et se faire comprendre, il faut aussi avoir maîtrisé les grands principes du fonctionnement de la langue anglaise. C’est la raison pour laquelle, en fin d’ouvrage, un précis grammatical est proposé. Cet ouvrage a été également conçu comme outil de travail personnel. C’est dans cette perspective qu’ont été incluses les parties suivantes : Conseils méthodologiques - Évaluation prospective dont l’objectif est un repérage des lacunes afin de bien cibler le travail - Évaluation de la compréhension de l’écrit, le support étant des textes relatifs aux questions économiques de l’heure empruntés à la presse anglosaxonne - Plusieurs tests d’évaluation de la connaissance du vocabulaire technique et des structures utiles dans les situations de communication orales et écrites. Ces tests sont suivis de propositions de corrigés à ne consulter que pour vérification. Outre le lexique de grande fréquence du monde des affaires présenté presque exclusivement en contexte, cet ouvrage offre également des conseils pratiques : Comment rendre compte d’une réunion - Comment composer un CV - Comment rédiger une lettre commerciale, une lettre de candidature à un emploi - Comment répondre à une annonce, se comporter dans un entretien d’embauche - Comment téléphoner. Par leurs professions, les auteurs ont une solide connaissance des difficultés que rencontre un francophone dans l’apprentissage et la pratique de la langue anglaise. Arnold Grémy, inspecteur général honoraire, ancien doyen de l’inspection générale des langues vivantes, a assuré la coordination de l’ouvrage Pascal Clottes, professeur agrégé en CPGE Laure Nafissi-Geschwind, professeur agrégé en CPGE Laurent Ollier, professeur agrégé en CPGE Vanessa Packard, professeur agrégé Michel Van der Yeught, maître de conférences, spécialiste de l’anglais financier George Mutch, anglophone, professeur agrégé en CPGE, a veillé à la qualité de la langue.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

MANUEL ESKA de L'ANGLAIS DES AFFAIRES

MANUEL ESKA de L'ANGLAIS DES AFFAIRES

Public
des lycées des sections économiques et des BTS et tout public qui cherche à comprendre le fonctionnement du monde de l’économie

Resumé
”…while without grammar very little can be conveyed, without vocabulary nothing can be conveyed.” D.A. Wilkins La connaissance de l’anglais étant une obligation dans le monde des affaires, l’anglais des affaires, Editions ESKA,Comprendre et se faire comprendre est un ouvrage qui s’adresse aussi bien aux étudiants engagés dans des études qui demandent une solide connaissance de la langue de la finance et de l’économie qu’aux professionnels et au grand public qui ont besoin de rafraîchir, consolider, enrichir et tester leurs connaissances de l’anglais utilisé dans le monde de l’entreprise, de la banque, de la Bourse et de l’immobilier. Une attention toute particulière a été portée au travail sur la langue, à la consolidation, à l’enrichissement et à l’évaluation du vocabulaire courant comme du vocabulaire technique. Pour comprendre et se faire comprendre, il faut aussi avoir maîtrisé les grands principes du fonctionnement de la langue anglaise. C’est la raison pour laquelle, en fin d’ouvrage, un précis grammatical est proposé. Cet ouvrage a été également conçu comme outil de travail personnel. C’est dans cette perspective qu’ont été incluses les parties suivantes : Conseils méthodologiques - Évaluation prospective dont l’objectif est un repérage des lacunes afin de bien cibler le travail - Évaluation de la compréhension de l’écrit, le support étant des textes relatifs aux questions économiques de l’heure empruntés à la presse anglosaxonne - Plusieurs tests d’évaluation de la connaissance du vocabulaire technique et des structures utiles dans les situations de communication orales et écrites. Ces tests sont suivis de propositions de corrigés à ne consulter que pour vérification. Outre le lexique de grande fréquence du monde des affaires présenté presque exclusivement en contexte, cet ouvrage offre également des conseils pratiques : Comment rendre compte d’une réunion - Comment composer un CV - Comment rédiger une lettre commerciale, une lettre de candidature à un emploi - Comment répondre à une annonce, se comporter dans un entretien d’embauche - Comment téléphoner. Par leurs professions, les auteurs ont une solide connaissance des difficultés que rencontre un francophone dans l’apprentissage et la pratique de la langue anglaise. Arnold Grémy, inspecteur général honoraire, ancien doyen de l’inspection générale des langues vivantes, a assuré la coordination de l’ouvrage Pascal Clottes, professeur agrégé en CPGE Laure Nafissi-Geschwind, professeur agrégé en CPGE Laurent Ollier, professeur agrégé en CPGE Vanessa Packard, professeur agrégé Michel Van der Yeught, maître de conférences, spécialiste de l’anglais financier George Mutch, anglophone, professeur agrégé en CPGE, a veillé à la qualité de la langue.

Donner votre avis