LA RATIONALITE MANAGERIALE EN RECHERCHES Agrandir

LA RATIONALITE MANAGERIALE EN RECHERCHES

CONTENU :

La plupart des problèmes familiers aux sciences de gestion se rattachent à cette préoccupation fondamentale de la rationalité des comportements et des organisations. Loin d’être confinées aux débats académiques, ces questions intéressent autant chercheurs et praticiens et constituent le fil d’une pensée développée par Jacques ROJOT dont les travaux sur la négociation ou sur les organisations font autorité.

En son honneur, plus de 40 spécialistes d’horizons différents se livrent aujourd’hui à des variations sur ce thème en quatre temps :
 
-          l’ouverture met en scène « Jacques ROJOT, l’homme d’action » ; 
-          le deuxième mouvement règle le jeu entre « rationalité, décisions et organisations » ;
-          au troisième temps, on trouve « la GRH au carrefour de ses rationalités » ;
-          enfin, le quatrième mouvement « raisons et déraisons de l’action managériale » suggère que les fondements de la théorie du choix rationnel ne sont plus aujourd’hui si assurés, conduisant les auteurs, aux limites de validité du paradigme, à avancer quelques propositions hors pistes.
 
En réunissant dans ce même lieu théorique l’ensemble de ces contributions, l’ouvrage fait sensiblement progresser les réflexions. Au fil des pages et des controverses les auteurs explorent ce thème et ouvrent la voie à de nouvelles perspectives pour la recherche en sciences de gestion et pour l’action managériale.
 
L’ouvrage a été coordonné par :
Frank Bournois, professeur de sciences de gestion à l’université de Paris Panthéon-Assas.
Véronique Chanut, professeur de sciences de gestion à l’université d’Auvergne.
 
Ont également collaboré à cet ouvrage : Yochanan Altman, Anne-Laure Boncori, Franck Brillet, Alain Burlaud, Héloïse Cloet, Hubert de La Bruslerie, Muriel de Fabrègues, Pierre-Louis Dubois, Jean-Pierre Dudézert, Joan M. Dunbar, Jérôme Duval-Hamel, Pierre Grégory, Nathalie Guibert, Annabelle Hulin, Jacques Igalens, Jacques Lebraty, Jean-Fabrice Lebraty, Quentin Lefebvre, Alice Le Flanchec, Etienne Maclouf, Dominique Philippe Martin, Martine Pelé, Marguerite Perrin-Neunreuther, Jean-Michel Olivier, Jean-Michel Plane, Jean-Jacques Pluchart, Sébastien Point, Lionel Prud'homme, Jean-Emmanuel Ray, Sylvie Roussillon, Jean-Louis Scaringella, Bruno Sire, William H. Starbuck, Philippe Tassi, Maurice Thévenet, Jacques Thévenot, Bassirou Tidjani, Serge Vendemini, Catherine Voynnet-Fourboul et Frédéric Wacheux

Plus de détails

9782747216937

Disponibilité : In Stock

20,00 €

CONTENU :

La plupart des problèmes familiers aux sciences de gestion se rattachent à cette préoccupation fondamentale de la rationalité des comportements et des organisations. Loin d’être confinées aux débats académiques, ces questions intéressent autant chercheurs et praticiens et constituent le fil d’une pensée développée par Jacques ROJOT dont les travaux sur la négociation ou sur les organisations font autorité.

En son honneur, plus de 40 spécialistes d’horizons différents se livrent aujourd’hui à des variations sur ce thème en quatre temps :
 
-          l’ouverture met en scène « Jacques ROJOT, l’homme d’action » ; 
-          le deuxième mouvement règle le jeu entre « rationalité, décisions et organisations » ;
-          au troisième temps, on trouve « la GRH au carrefour de ses rationalités » ;
-          enfin, le quatrième mouvement « raisons et déraisons de l’action managériale » suggère que les fondements de la théorie du choix rationnel ne sont plus aujourd’hui si assurés, conduisant les auteurs, aux limites de validité du paradigme, à avancer quelques propositions hors pistes.
 
En réunissant dans ce même lieu théorique l’ensemble de ces contributions, l’ouvrage fait sensiblement progresser les réflexions. Au fil des pages et des controverses les auteurs explorent ce thème et ouvrent la voie à de nouvelles perspectives pour la recherche en sciences de gestion et pour l’action managériale.
 
L’ouvrage a été coordonné par :
Frank Bournois, professeur de sciences de gestion à l’université de Paris Panthéon-Assas.
Véronique Chanut, professeur de sciences de gestion à l’université d’Auvergne.
 
Ont également collaboré à cet ouvrage : Yochanan Altman, Anne-Laure Boncori, Franck Brillet, Alain Burlaud, Héloïse Cloet, Hubert de La Bruslerie, Muriel de Fabrègues, Pierre-Louis Dubois, Jean-Pierre Dudézert, Joan M. Dunbar, Jérôme Duval-Hamel, Pierre Grégory, Nathalie Guibert, Annabelle Hulin, Jacques Igalens, Jacques Lebraty, Jean-Fabrice Lebraty, Quentin Lefebvre, Alice Le Flanchec, Etienne Maclouf, Dominique Philippe Martin, Martine Pelé, Marguerite Perrin-Neunreuther, Jean-Michel Olivier, Jean-Michel Plane, Jean-Jacques Pluchart, Sébastien Point, Lionel Prud'homme, Jean-Emmanuel Ray, Sylvie Roussillon, Jean-Louis Scaringella, Bruno Sire, William H. Starbuck, Philippe Tassi, Maurice Thévenet, Jacques Thévenot, Bassirou Tidjani, Serge Vendemini, Catherine Voynnet-Fourboul et Frédéric Wacheux

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

LA RATIONALITE MANAGERIALE EN RECHERCHES

LA RATIONALITE MANAGERIALE EN RECHERCHES

CONTENU :

La plupart des problèmes familiers aux sciences de gestion se rattachent à cette préoccupation fondamentale de la rationalité des comportements et des organisations. Loin d’être confinées aux débats académiques, ces questions intéressent autant chercheurs et praticiens et constituent le fil d’une pensée développée par Jacques ROJOT dont les travaux sur la négociation ou sur les organisations font autorité.

En son honneur, plus de 40 spécialistes d’horizons différents se livrent aujourd’hui à des variations sur ce thème en quatre temps :
 
-          l’ouverture met en scène « Jacques ROJOT, l’homme d’action » ; 
-          le deuxième mouvement règle le jeu entre « rationalité, décisions et organisations » ;
-          au troisième temps, on trouve « la GRH au carrefour de ses rationalités » ;
-          enfin, le quatrième mouvement « raisons et déraisons de l’action managériale » suggère que les fondements de la théorie du choix rationnel ne sont plus aujourd’hui si assurés, conduisant les auteurs, aux limites de validité du paradigme, à avancer quelques propositions hors pistes.
 
En réunissant dans ce même lieu théorique l’ensemble de ces contributions, l’ouvrage fait sensiblement progresser les réflexions. Au fil des pages et des controverses les auteurs explorent ce thème et ouvrent la voie à de nouvelles perspectives pour la recherche en sciences de gestion et pour l’action managériale.
 
L’ouvrage a été coordonné par :
Frank Bournois, professeur de sciences de gestion à l’université de Paris Panthéon-Assas.
Véronique Chanut, professeur de sciences de gestion à l’université d’Auvergne.
 
Ont également collaboré à cet ouvrage : Yochanan Altman, Anne-Laure Boncori, Franck Brillet, Alain Burlaud, Héloïse Cloet, Hubert de La Bruslerie, Muriel de Fabrègues, Pierre-Louis Dubois, Jean-Pierre Dudézert, Joan M. Dunbar, Jérôme Duval-Hamel, Pierre Grégory, Nathalie Guibert, Annabelle Hulin, Jacques Igalens, Jacques Lebraty, Jean-Fabrice Lebraty, Quentin Lefebvre, Alice Le Flanchec, Etienne Maclouf, Dominique Philippe Martin, Martine Pelé, Marguerite Perrin-Neunreuther, Jean-Michel Olivier, Jean-Michel Plane, Jean-Jacques Pluchart, Sébastien Point, Lionel Prud'homme, Jean-Emmanuel Ray, Sylvie Roussillon, Jean-Louis Scaringella, Bruno Sire, William H. Starbuck, Philippe Tassi, Maurice Thévenet, Jacques Thévenot, Bassirou Tidjani, Serge Vendemini, Catherine Voynnet-Fourboul et Frédéric Wacheux

Donner votre avis