MASTER EN RESSOURCES HUMAINES - Seconde édition

27,49 €
Quantité
Add to wishlist
In Stock

 

MASTER en Ressources Humaines présente un ensemble de connaissances nécessaires pour aborder puis exercer des responsabilités dans la fonction ressources humaines. Pour les étudiants de formation initiale ou de formation continue, la mémorisation des éléments essentiels ainsi que l’apprentissage des bonnes décisions sont facilités par une présentation alliant pratiques et éléments de réflexion. L’ouvrage s’adresse également à ceux qui, déjà engagés dans la fonction RH, ont besoin d’un manuel de référence permettant de disposer des meilleures pratiques ainsi que des théories les plus récentes.
 
LES AUTEURS :
David ALIS, Christel BEAUCOURT, Charles-Henri BESSEYRE DES HORTS, Frank BOURNOIS, Jean-Luc CERDIN, Paul CROZET, Marc DUMAS, Patrick GILBERT, Jacques IGALENS, Pia IMBS, Delphine LACAZE, Patrick LECONTE, Pierre LOUART, Bernard MARTORY, Samuel MERCIER, Olivier MERIGNAC, Jean-Marie PERETTI, Jean-Michel PLANE, Gwénaëlle POILPOT-ROCABOY, Alain ROGER, Jacques ROJOT et Michel SONTAG.
9782747219952
200 Produits
Nouveau

16 autres produits dans la même catégorie :

Availability: 99 In Stock

Sommaire
1re Partie : Le décryptage de l'enseignement traditionnel Chap. 1 : Le cadre traditionnel : méthode pour s'en affranchir Chap. 2 : Les paradigmes de l'enseignement Chap. 3 : L'élévation du statut d'élève à celui de client - 2e Partie : L'articulation du changement Chap. 1 : La professionnalisation de l'apprentissage Chap. 2 : Le gestionnaire de formation : mandataire du changement Chap. 3 : L'opérateur de formation : développeur de l'entreprise cliente Chap. 4 : La conduite du changement - 3e Partie : La création d'un environnement d'apprentissage professionnalisé Chap. 1 : Les principes d'une organisation qualifiante Chap. 2 : Les moyens à mettre en œuvre pour être prêt à apprendre Chap. 3 : Les mécanismes du processus pédagogique


Resumé
"Cet ouvrage est publié dans la collection GARF (Groupement des animateurs et responsables de formation). Il a été conçu afin d'aider les différents acteurs de la formation linguistique : apprenants, formateurs, gestionnaires et prestataires, à comprendre le cadre étroit dans lequel évolue l'apprentissage des langues, trouver des pistes pour s'en affranchir et optimiser ainsi leur action.Ce livre est né d'un simple constat : la formation professionnelle linguistique des adultes n'a de professionnel et d'adulte que le nom. La grande majorité des personnes impliquées dans un processus formatif continuent, aujourd'hui, de cautionner un système d'enseignement qui présente un taux moyen d'acquisition de compétences de 25 %. Le résultat est qu'on fait supporter aux entreprises des coûts de formation démesurés en regard du faible retour sur investissement. Chaque acteur de la formation est amené, désormais, à changer sa façon de penser et d'agir, en renonçant aux vieilles méthodes qui ne font plus recette.Préfacé par Francis MER, cet ouvrage sur la formation linguistique dépasse largement le champ de cette seule branche d'activité. Il interpelle tous ceux qui, dans l'entreprise, ont une responsabilité pour la faire vivre et évoluer. Il met à jour certains dysfonctionnements de la société française qui entravent le développement personnel en milieu professionnel : culture de l'assistance, hiérarchisation des rapports, déresponsabilisation, prise d'initiatives enrayée, créativité et autonomie jugulées... Sa lecture permet de comprendre le mouvement initialisé au cœur des entreprises et les transformations culturelles qui en résultent."" L'apprentissage des langues en entreprise : professionnaliser pour optimiser "" constitue une expérience stimulante, vivifiante ct gratifiante donnant à chacun la possibilité de s'épanouir personnellement."

Availability: 100 In Stock

 

Si le travail de l’entrepreneur, du manager, du leader et, de façon générale, de chaque responsable public ou privé, pouvait se résumer à suivre des procédures, il suffirait de développer ces seules compétences à lire des modes d’emploi, pour résoudre pléthore de difficultés. Mais on sait que ce n’est pas le cas : les solutions, celles qui permettent d’atteindre les objectifs, on les ne trouve qu’à la marge des procédures, en tâtonnant. En effet, la construction subjective des hypothèses de l'esprit est systématiquement contredite par la révélation objective de l’expérience, lors de la réalisation qui demeure totalement imprévisible.  Ce constat est imputable à un enfant aussi terrible, qu’ignoré des gestionnaires : le réel du travail. Non évaluable, échappant à toutes mesures, ce dernier impose ses  incessantes et imprévisibles « vomissures » aux organisations.  Si dompter le réel du travail est hors de sa portée, l’acteur déterminé peut toutefois s’en faire un précieux allié en adoptant une posture d’apprentissage, c’est-à-dire en considérant la souffrance générée par le réel du travail non plus comme une calamité, mais comme un signifiant positif indiquant ce qui doit être désappris vs réappris. L’expérience du réel du travail permet alors de développer talents et connaissances implicites et de procéder à des tâtonnements résolutoires.

 

Les auteurs :

CRISTOL Denis, PLANE Jean-Michel, BOURION Christian, BOURNOIS Frank
Availability: 99 In Stock

CONTENU :

Ces dernières années, les médias (presse, congrès, publications ….) ont relayé des comportements individuels et organisationnels contrastés. Pour les uns, recherche de plaisir, de reconnaissance, de considération, de réussite mais aussi plainte, déviance, violence, conflits, désengagement. Pour les autres, fermeture de site, délocalisation, restructuration mais aussi recherche d’effectifs et de compétences, fidélisation des talents. En effet, les comportements ont changé ainsi que leur prise en compte et la manière dont ils sont mis en situation. L’implication est à présent regardée comme un fait social total et le résultat d’une dynamique d’échange construite dans le temps… qui peut être brutalement remise en cause au gré des réorganisations.
L’individualisation des processus d’évaluation et de valorisation ainsi que le fonctionnement en équipe se sont généralisés. L’interaction est au cœur des situations de travail et amène ces dernières à déborder des frontières des collectifs (Équipes autant que groupes sociaux) et de l’organisation.
Comment ces évolutions bousculent la GRH ? Quelles nouvelles pratiques, quels nouveaux outils, quelles nouvelles organisations de la fonction s’inventent pour les prendre en compte ? Comment interrogent-elles les cadres théoriques traditionnels ? C’est à ces questions que le XXIe congrès de l’AGRH entend apporter des éléments de réponses tout en restant, par tradition et intérêt, ouvert à tous les questionnements qui marquent le champ du management des ressources humaines.
 
Avec les contributions de :
 
Sarah ALVES, Christel BEAUCOURT, Charles-Henri BESSEYRE DES HORTS, Sébastien CHEVREUIL, Maryse DUBOULOY, Géraldine GALINDO, Bérangère GOSSE, Christelle HAVARD, Katia IGLESIAS, Laëtitia LAUDE, Véronique NGUYEN, Laëtitia PIHEL, Matthieu POIROT, Olivier RENAUD, Sarah SAINT-MICHEL, Pierre-Antoine SPRIMONT, Joëlle SURPLY, Franziska TSCHAN, Catherine VOYNNET FOURBOUL
Availability: 98 In Stock

Sommaire
Pourquoi l'approche psychanalytique des organisations est dysfonctionnelle. De l'intérêt de la psychanalyse pour comprendre les organisations : une discussion avec Elliot Jaques. (...)

Public
Professeurs, chercheurs et étudiants en psychoSociologie...

Resumé
Pendant longtemps la psychologie et la Sociologie des organisations sont restées aveugles à l'approche psychanalytique. A l'heure actuelle, la tendance semble s'inverser. Certains concepts de la psychanalyse commencent à être utilisé de manière envahissante dans l'étude de la vie organisationnelle. Les auteurs s'interrogent sur la légitimité de leur mode de questionnement, d'interprétation et d'intervention. Ils prennent en compte les fantasmes, les processus d'idéalisation, de refoulement, de répression qui sont à l'œuvre dans les ensembles organisés, et exploitent ce qui relève de l'ordre de l'imaginaire et ce qui aide à la construction d'une symbolique organisationnelle.

Availability: 96 In Stock

  Public

Managers, chercheurs de tête, DRH

Resumé
Voici les principaux thèmes de cet ouvrage :

1) La règle de l’émotion : de l’émotion à la règle
2) Apprendre à discerner l’information au sein des émotions
3) L’intelligence des émotions
4) L’engagement, un statut positif pour l’erreur dans l’apprentissage organisationnel réflexif
5) La peur et les réactions de défense en coaching de manager
6) Les managers de proximité pris en tenaille
7) Pratiques des sanctions - récompenses
8) Les effets de levier dans l’apprentissage du management
9) Compétences émotionnelles, capacités d’apprentissage et profils de carrière

Sous la direction de Christian BOURION, enseignant, manager et chercheur. Il pilote les entretiens d’une école de commerce depuis vingt ans. Et Maurice THEVENET, agrégé des Facultés en sciences de gestion. Habilitation à diriger des recherches en gestion. Professeur au CNAM et à l’ESSEC.

Availability: 100 In Stock

Sommaire
I. De quoi parlons-nous ? II. Comment cela se passe-t-il sur le terrain ? III. Quels enseignements tirer de ces expériences ? IV. Méthode pratique et outils pour une première approche d'élaboration du plan de formation par les besoins. (...)

Public
Cet ouvrage s'adresse aux responsables de formation, responsables de ressources humaines et intervenants, et consultants en entreprise. Mais il sera également d'une grande utilité pour les étudiants e

Availability: 100 In Stock

Sommaire
La centration sur le client final : l'apprenant. La chaîne de formation, le maillage et l'empreinte. La Politique de formation. Les messages de la direction. La consultation des partenaires sociaux. Les comportements attendus. L'analyse des écarts. Le cahier des charges. Le transfert. L'apprentissage.

Public
Ce livre s'adresse aux formateurs et aux responsables de formation, aux organismes collecteurs (OPCA, OPACIF) et aux partenaires sociaux, enfin aux directions, particulièrement aux DRH et aux consulta

Availability: 99 In Stock

Public
Responsables, managers et dirigeants d’entreprises

Resumé
Ce dossier présente le Coaching sous un double aspect :
1) Coaching comme métier intégrateur
2) Coaching comme métier au cœur de la relation d’aide.

Les aspects suivants sont abordés :
a) Le coaching, entre psychanalyse et Problem Solving
b) Quel professionnalisme pour le coaching
c) Le coaching ? un OVNI
d) Les références du coaching.
e) Alice, Eric, Pascale, Richard et les autres. Coaching en efficacité relationnelle
f) La pratique systémique des constellations appliquée au coaching
g) Codes de conduite pour auto coaching du manager. Détermination par la méthode des incidents critiques
h) Le coaching comme mode d’accompagnement de l’entrepreneur
i) Les approches de la vision partagée
j) Le coaching, révélateur et vecteur de nouveaux modes de régulation sociales en entreprise.
k) Le coaching ou la transparence intégrale


Sous la direction de Vincent LENHARDT, Président de la société Transformance Consulting àLevallois Perret et Sybil PERSSON, Directeur académique du groupe ICN, école de management

Availability: 100 In Stock

 

Au cours de ces dernières décennies, tremblements et catastrophes, naturels ou sociaux, font émerger une nouvelle urgence organisationnelle autour de la prévention et du principe de précaution. Faire face à cette urgence mobilise la capacité personnelle des responsables publics ou privés en matière de détection des signaux et d’interprétation de leur sens alors que ceux-ci sont encore faibles. La double quête (identification des signes et conscience de soi) qui conditionne cette capacité, devient une aptitude stratégique en GRH, Entrepreneuriat, Management et Leadership. Cette aptitude peut être développée en narrant l’expérience (récits de vie et retours d’expérience), en la théorisant et en la transmettant. Mais ce processus de quête du sens se « cogne » au réel.
- Au niveau individuel, la quête du sens se cogne à la logique de l’urgence : cette logique concentre la quête sur le sens du temps court et dilue la quête sur le sens du temps long.
- Au niveau de la dyade, la quête du sens se cogne à la logique du malentendu : cette logique oriente volontiers la divergence de sens vers la rupture.
- Au niveau groupal, la quête du sens se cogne à la logique de la peur : cette logique oriente volontiers la quête vers la fuite ou l’assistanat.
- Au niveau organisationnel et politique, la quête du sens se cogne à la logique du politiquement correct : cette logique pousse à l’angélisme, encourage l’absurdité, développe l’hypocrisie et protège les déviances.
Availability: 98 In Stock

CONTENU :

La plupart des problèmes familiers aux sciences de gestion se rattachent à cette préoccupation fondamentale de la rationalité des comportements et des organisations. Loin d’être confinées aux débats académiques, ces questions intéressent autant chercheurs et praticiens et constituent le fil d’une pensée développée par Jacques ROJOT dont les travaux sur la négociation ou sur les organisations font autorité.

En son honneur, plus de 40 spécialistes d’horizons différents se livrent aujourd’hui à des variations sur ce thème en quatre temps :
 
-          l’ouverture met en scène « Jacques ROJOT, l’homme d’action » ; 
-          le deuxième mouvement règle le jeu entre « rationalité, décisions et organisations » ;
-          au troisième temps, on trouve « la GRH au carrefour de ses rationalités » ;
-          enfin, le quatrième mouvement « raisons et déraisons de l’action managériale » suggère que les fondements de la théorie du choix rationnel ne sont plus aujourd’hui si assurés, conduisant les auteurs, aux limites de validité du paradigme, à avancer quelques propositions hors pistes.
 
En réunissant dans ce même lieu théorique l’ensemble de ces contributions, l’ouvrage fait sensiblement progresser les réflexions. Au fil des pages et des controverses les auteurs explorent ce thème et ouvrent la voie à de nouvelles perspectives pour la recherche en sciences de gestion et pour l’action managériale.
 
L’ouvrage a été coordonné par :
Frank Bournois, professeur de sciences de gestion à l’université de Paris Panthéon-Assas.
Véronique Chanut, professeur de sciences de gestion à l’université d’Auvergne.
 
Ont également collaboré à cet ouvrage : Yochanan Altman, Anne-Laure Boncori, Franck Brillet, Alain Burlaud, Héloïse Cloet, Hubert de La Bruslerie, Muriel de Fabrègues, Pierre-Louis Dubois, Jean-Pierre Dudézert, Joan M. Dunbar, Jérôme Duval-Hamel, Pierre Grégory, Nathalie Guibert, Annabelle Hulin, Jacques Igalens, Jacques Lebraty, Jean-Fabrice Lebraty, Quentin Lefebvre, Alice Le Flanchec, Etienne Maclouf, Dominique Philippe Martin, Martine Pelé, Marguerite Perrin-Neunreuther, Jean-Michel Olivier, Jean-Michel Plane, Jean-Jacques Pluchart, Sébastien Point, Lionel Prud'homme, Jean-Emmanuel Ray, Sylvie Roussillon, Jean-Louis Scaringella, Bruno Sire, William H. Starbuck, Philippe Tassi, Maurice Thévenet, Jacques Thévenot, Bassirou Tidjani, Serge Vendemini, Catherine Voynnet-Fourboul et Frédéric Wacheux
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website