RAPPORT SUR LE DEVELOPPEMENT DANS LE MONDE 2006 EQUITE ET DEVELO

38,00 €

Public
Sociologues, responsables politiques

Resumé
Imaginons deux enfants nés le même jour en Afrique du Sud en 2000. Nthabiseng est noire, Pieter est blanc. Le jour de leur naissance, Nthabisen et Pieter n’étaient pour rien dans la situation de leur famille, qu’il s’agisse de la race, du revenu et du niveau d’instruction de leurs parents ou de leur lieu de résidence en milieu rural ou urbain, et de ce fait, ils n’avaient rien fait non plus pour naître fille ou garçon. L’espérance de vie de Pieter est de 68 ans, contre 50 pour Nthabiseng. Pieter peut espérer faire 12 années d’études, mais Nthabiseng, moins d’une année. Il est à penser que Nthabiseng sera bien plus pauvre que Pieter pendant toute sa vie.

Quantité
Add to wishlist
In Stock

Public
Sociologues, responsables politiques

Resumé
Imaginons deux enfants nés le même jour en Afrique du Sud en 2000. Nthabiseng est noire, Pieter est blanc. Le jour de leur naissance, Nthabisen et Pieter n’étaient pour rien dans la situation de leur famille, qu’il s’agisse de la race, du revenu et du niveau d’instruction de leurs parents ou de leur lieu de résidence en milieu rural ou urbain, et de ce fait, ils n’avaient rien fait non plus pour naître fille ou garçon. L’espérance de vie de Pieter est de 68 ans, contre 50 pour Nthabiseng. Pieter peut espérer faire 12 années d’études, mais Nthabiseng, moins d’une année. Il est à penser que Nthabiseng sera bien plus pauvre que Pieter pendant toute sa vie.

2747209482
100 Produits
Nouveau

16 autres produits dans la même catégorie :

Availability: 100 In Stock

Public
Tous Publics

Resumé
L’Apôtre Paul est révéré en tant que Fondateur de l’Eglise Helladique. Intimement lié aux Grecs, baigné dans leur langue depuis son plus jeune âge, faisant corps avec la culture grecque, il s’est rendu à nombre de villes grecques, où il inspira des disciples, trouva des compagnons, et fonda des Eglises. Ce livre, suit l’itinéraire de l’Apôtre depuis Chypre (Salamine, Paphos), son parcours dans toute la Grèce métropolitaine (Samothrace, Cavalla, Philippes, Amphipolis, Apollonie, Acanthe, Thessalonique, Bérée, Athènes, Corinthe, Céphalonie-Mélité dans les Actes-, Nicopolis, Mytilène, Chios, Samos, Cos, Rhodes, Crète), battant les chemins de l’Asie Mineure (Ephèse, Milet, Pergé, Icône, Antioche), nous écoutons ses propres mots et portons notre regard à l’histoire et aux monuments des villes qu’il traversa avant d’aboutir à Rome, où le supplice lui valut la vie terrestre.

Availability: 100 In Stock

Public
Tous Publics

Resumé
Acropole, du grec ancien akropolis. De l’expression akra polis (les confins de la ville). Le terme désignait à l’origine le point extrême d’une ville, où étaient habituellement érigés des murs de protection, une forteresse, et donc, par extension, forteresse, lieu protégé. C’est chargé de cette seconde signification que le Rocher Sacré franchit le seuil de l’Histoire, il y a 6000 ans. Habitat néolithique et lieu de protection d’abord, il acquerra progressivement un caractère cultuel, pour constituer à l’époque classique le champ d’application des succès les plus modernes de la science, mais aussi le lieu de l’expression artistique la plus haute. Aujourd’hui, 2500 ans plus tard, l’Acropole continue à provoquer la même émotion intacte et le même émoi unique. Symbole de l’harmonie et de la mesure, elle résume dans ses marbres lumineux tout le monde antique, les débuts de l’humanisme et de la démocratie, la volonté de progrès, la tendance de l’homme à « regarder vers le haut », à rechercher la perfection. Dans ce Guide, les mythes liés à l’Acropole sont mentionnés, ainsi que sa marche dans l’Histoire, le site archéologique, le Musée Archéologique, les monuments et les sanctuaires environnants, sont décrits de manière analytique. Enfin, les photographies, les dessins et les restitutions, facilitent la visite du « tetre grandiose de Pallas » ; le symbole de l’esprit classique à travers les siècles.

Availability: 100 In Stock

Public
Tous Publics

Resumé
A cinq kilomètres à peine au sud-est de l’Héraklion moderne, sur la colline de Képhala et au bord de la rivières Kairatos (aujourd’hui, Katsambas), l’une des civilisations du monde égéen préhistorique les plus importantes atteignait son apogée voici quelques quatre milles ans : la civilisation minoenne, comme le fouilleur de Cnossos, Arthur Evans, la nomma. Nombreuses sont les choses qui apparaissent pour la première fois en Crète minoenne. Ses habitants construisent des cités autour de gigantesques palais, ils développent leurs activités commerciales de manière satisfaisante et inventent un art à la fois imposant et léger, majestueux et enjoué, une prière au pouvoir divin, mais aussi un hymne à la vie humaine et à la liberté de la nature. Le présent guide ne constitue pas un traité scientifique, et ne s’étend pas sur les interprétations des trouvailles archéologiques ; son but est d’introduire le profane aux principales caractéristiques de la civilisation minoenne, et de l’aider parallèlement à visiter le site archéologique, à recomposer, grâce à son imagination personnelle, l’ensemble des installations qui y étaient construites.

Availability: 100 In Stock

Sommaire
d'autre part, donner au pays les moyens requis pour lui permettre de se moderniser et de se développer. L'auteur a voulu analyser le processus évolutif d'une société, à partir du moment de son affranchissement après une phase de colonialisation de presque un siècle, en passant par tous les soubresauts, les étapes difficiles, l'exercice du pouvoir plus ou moins réussi selon les époques."

Public
Historiens, politologues, spécialistes des pays du Maghreb et du Proche Orient. Grand Public.

Resumé
"A l'aube de son indépendance, la Tunisie s'est trouvée confrontée à deux défis fondamentaux : d'une part, restructurer le pays et développer les outils nécessaires pour s'approprier les institutions et assurer les assises de son autonomie

Availability: 100 In Stock

Public
Tous Publics

Resumé
La Crète Minoenne, un lieu où de nombreuses caractéristiques de la civilisation européenne sont apparues pour la première fois, où l’on rencontre des monuments d’architecture de dimensions uniques, et dont la richesse et la valeur historique sont incomparables. Un lieu où des relations commerciales internationales se sont tissées avec tous les peuples connus du monde d’alors, et plus spécialement avec l’Egypte ancienne, où abondent les témoignages sur les « keftiu », identifiés aux Crétois. Un lieu où la religion se manifeste dans chaque acte de la vie quotidienne, où l’amour de la nature est attesté, entre autres, par la représentation du monde végétal, marin et animal, dans les œuvres d’art, où le respect de l’humain se révèle par l’attention et le soin portés aux morts dans les impressionnantes nécropoles et où, par-dessus tout, s’est développé un art unique de longue durée et aux facettes multiples. Un lieu, donc, qui captive et attache, par le charme des ses mythes, ses traditions et la grandeur de sa civilisation, celui qui entreprend de le découvrir.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website